Très connu dans le marché, le radiateur à eau chaude a pour rôle de fournir une chaleur ambiante à l’intérieur de vos habitats. Se rapportant aux divers systèmes de chauffage central, ce produit permet de réaliser d’importantes économies énergétiques et un bon confort thermique. 

Il est disponible avec différentes déclinaisons. Il est doté, également, par son adaptation à tous les degrés de dimensions et de conditions. Il ne faut pas oublier aussi que les designs sont divers et vous pouvez trouver le modèle que vous souhaitez sans aucun souci. 

Caractérisé par une basse ou une haute température, le radiateur à eau chaude fonctionne par le moyen d’une chaudière. Il peut être en acier, en fonte ou fonte d’aluminium. Différents designs sont disponibles dans le marché : vertical, horizontal, plinthe, extra plat ou sur mesure. 

C’est ainsi que suivant les différents critères et choix, vous pouvez opter pour le modèle le plus adéquat avec une chaleur ambiante et une puissance convenable. 

Dans ce contexte, vous allez découvrir tous les détails qui vous renseignent et qui vous orientent vers le bon choix de votre radiateur à eau.    

Une idée générale sur le radiateur à eau 

Différent du radiateur électrique, le radiateur à eau fonctionne en guise d’un appareil complémentaire à un chauffage central. Ce dernier peut être sous forme d’une chaudière à gaz, à fuel ou à bois, une pompe à chaleur ou un chauffage solaire. Il s’intègre à un circuit d’eau chaude. Le processus se fait ainsi : l’eau est chauffée en amont et transmise au radiateur. A ce niveau, la température doit monter par rayonnement. L’avantage du radiateur à eau chaude est son autonomie. Celui-ci ne demande pas d’être alimenté en électricité. Il fournit, également, une bonne inertie et un type de chauffage équilibré et confortable.  

Les critères qui définissent le choix du radiateur à eau chaude

Le radiateur d’une haute / basse température  

Pour réussir le choix du radiateur à eau chaude, il faut faire le choix entre un chauffage haute température et un chauffage basse température. 

Plusieurs facteurs entrent en considération : la performance énergétique, la réactivité et la qualité du chauffage. Le niveau écologique est à mettre en relief aussi dans ce contexte. 

Quant au radiateur haute température, il est possible qu’il atteigne 90°. Il monte rapidement en température et il est muni d’une parfaite inertie. Quant au prix, il est un produit qui n’est ni cher ni volumineux. Mais, il faut avouer que le produit est bien énergivore ce qui fait que son usage coûte cher. 

Quant au radiateur basse température, contrairement au radiateur haute température, il est restreint à 50°. Ceci lui fournit de parfaites performances énergétiques. Économique en termes d’usage, il doit être intégré avec une chaudière ou relié à une pompe à chaleur de basse température. Au niveau environnemental, ce produit est une solution satisfaisante. Mais, il ne faut pas nier que le radiateur à eau “chaleur douce” est, généralement, plus cher en l’achetant et plus volumineux.   

Le choix du matériau d’un radiateur à eau

Vous pouvez choisir entre différents matériaux disponibles dans le marché : aluminium, fonte, acier… Comparez les atouts de chacun des matériaux et choisissez le plus adéquat à votre propre cas.

Quant au radiateur en acier, il est connu pour sa réactivité. Or, il est faible en termes d’inertie. Situé entre la fonte et l’aluminium, le radiateur dispose de plusieurs formes esthétiques sans être trop volumineux. 

Quant au radiateur à eau en fonte, il se considère comme le meilleur choix si vous cherchez à réaliser des économies énergétiques. Il est connu, également, pour sa forte inertie qui sert à chauffer longtemps même après l’arrêt du produit. Mais, ce qui reste contraignant dans ce modèle, c’est sa lourdeur, son volume et sa cherté.   

Enfin, pour le radiateur à eau chaude en aluminium, il est doté par la technologie la plus moderne et la plus évoluée. Ce modèle s’affecte par la température et monte rapidement. Il est aussi très léger et n’est pas volumineux. Or, ce matériau est parfaitement conducteur, ce qui fait qu’il est faible en performance énergétique. Si votre habitat est bien isolé, vous allez faire le meilleur choix. 

le choix de la puissance du radiateur à eau

Le degré de la puissance souhaitée du chauffage varie selon 3 facteurs essentiels : le volume de la pièce qui nécessite d’être chauffée, la qualité de l’isolation et l’emplacement géographique de l’habitat. Cela sert à estimer le delta T souhaité ( appelé aussi « régime d’eau »). Ceci se définit par l’écart de la température entre l’eau du radiateur et la chaleur voulue à l’intérieur de la pièce. Plus ce delta augmente, plus le radiateur doit être puissant. 

Le choix du modèle d’un radiateur à eau 

Après le choix du matériau et de la puissance de votre radiateur à eau chaude, vous pouvez penser à la configuration et à la forme de votre produit. Certes, installer un équipement chez soi incite à prendre en considération l’espace, le design et le type de la pièce qu’on cherche. 

Il y a différents types de radiateurs : 

– Les radiateurs verticaux ou horizontaux 

Un radiateur horizontal est le plus utilisé. Il est facile à installer et surtout il vous permet de gagner de l’espace, si le radiateur vertical est posé sur un petit pan de mur.  

– Les radiateurs plinthes

Ils sont parfaitement utiles. Ils se placent sous une fenêtre ou près du sol : ceci se fait par l’intégration du radiateur dans votre logement. Il permet le blocage de toute gêne. Néanmoins, il faut savoir que leur installation reste complexe par rapport aux autres.  

– Les radiateurs design ou sur mesure 

Ils vous permettent de choisir le radiateur selon votre besoin et votre préférence. Ils sont, par contre, trop chers.

Le choix du radiateur en fonction de la réglementation  

Vous devez faire attention à la remise aux normes et plus particulièrement aux deux normes qui s’appliquent aux radiateurs à eau : la norme EN-442 et la norme NF 047.  

A cet égard, vous pouvez choisir votre radiateur en fonction de la norme de votre habitat.

Si vous êtes à l’intérieur d’un logement RT-2005, choisissez une puissance de 100W par m². Pour un logement normé RT-2012, vous avez besoin d’une puissance de 60W par m².

Le choix selon la variation du prix 

Le tarif du radiateur à eau chaude peut fortement changer en fonction des choix des radiateurs. C’est ainsi que différents facteurs vont augmenter ou diminuer le prix ( matériau, puissance, configuration, forme, modèle à haute ou basse température, etc ). Pour vous éclaircir l’idée sur les prix, comparez entre plusieurs devis et choisissez le plus raisonnable selon votre avis et votre budget. 

En guise de conclusion, mise à part ses critères qui déterminent la réussite de votre choix de radiateur, vous pouvez vous concentrer sur l’emplacement de votre radiateur pour bien le protéger et pour éviter les différents risques qui peuvent s’imposer ( infiltration d’eau, cumul de poussières et de résidus, température élevée, etc ).   

FAQ :

1 – Comment choisir la puissance du radiateur à eau chaude par m2 ?

Pour déterminer la puissance du chauffage, cet exemple vous sera bénéfique. Il faut savoir qu’elle oscille, souvent, entre 70 et 100 watts par m2 concernant une pièce de 2,5 mètres de hauteur sous plafond. Dans ce cas, une pièce de 15 m2 d’une hauteur de 2,5m nécessite les caractéristiques suivantes : un radiateur d’une puissance oscillant entre 1050 W et 1500 W. C’est ainsi que la pièce sera bien chauffée.   

2 – Quel est le radiateur qui consomme le moins ?

Chaque client souhaite avoir un radiateur qui consomme peu. Autrement dit, toutes les personnes cherchent une consommation très raisonnable pour éviter les consommations élevées. A ce propos, le radiateur à inertie est la meilleure solution : connu pour sa parfaite inertie et sa bonne diffusion de chaleur par rayonnement, le radiateur à inertie constitue un appareil de chauffage électrique qui consomme le moins. 

3 – Comment calculer la puissance d’un radiateur à eau chaude ?

La puissance d’un radiateur à eau chaude se calcule comme suit : afin de chauffer une pièce de 1m3 à 18°C, vous devez avoir 70 W. Ceci dit, une température à 20°C demande 77 W/m3. Pour connaître la puissance du radiateur nécessaire à chaque pièce, il faut réaliser le processus suivant : la multiplication du volume de la pièce par le nombre de watts adéquat à la température voulue.  

Article précédentQuel fournisseur d’électricité choisir en 2022
Article suivantComment installer une pompe à chaleur aérothermique ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici