Le compte à rebours est lancé : vous changez bientôt de lieu de vie. Dans la liste des choses à faire avant emménagement, au milieu des cartons et des changements d’adresse, vous avez bien sûr noté : demande de mise en service à EDF. Pour vous faire gagner encore un plus de temps, voici tout ce que vous devez savoir avant de débuter les démarches.

Mise en service EDF : comment ça marche ?

Le planning et les délais

La mise en service avec EDF se passe toujours au moment de votre déménagement. Le principe de base à retenir c’est un logement = un compteur = un contrat. 

  • Un mois avant le déménagement : demander une simulation de consommation pour anticiper un éventuel changement de fournisseur.
  • 15 jours avant : résilier le contrat du logement que vous quittez. Aucun transfert ou reprise n’est possible. La résiliation n’entraîne aucun frais. L’abonné devra juste régler la dernière facture du logement qu’il quitte.
  • 15 jours avant : souscrivez un nouveau contrat, en ligne ou par téléphone. Le site fournisseur-energie.com vous conseille de préparer le numéro du « point de livraison » (PDL). Vous le trouverez sur le compteur ou sur une facture de l’ancien occupant de votre futur logement. Munissez-vous aussi du relevé des compteurs, d’un RIB/Iban pour les paiements par prélèvement automatique. Quel que soit le fournisseur choisi, c’est lui qui contacte Enedis, le gestionnaire de réseau pour la mise en service.

Quel budget pour brancher le compteur ? 

Le coût de la mise en service sera facturé sur la première facture. 

La mise en service standard, sous cinq jours ouvrés, coûte 14,18€. Si celle-ci doit être plus rapide, il est possible de la faire sous deux jours ouvrés, mais le prix est de 55,07€. Et, si vous êtes encore plus pressé et avez besoin d’une mise en service le jour même, le tarif est de 69,76€ si le compteur est un Linky (dernière génération), sinon cela coûtera 149,35€.

Profiter d’un changement de logement pour faire des économies 

Le site fournisseur-energie.com vous conseille de profiter d’un changement de logement pour devenir un consommateur-acteur de votre énergie. C’est une bonne occasion de faire baisser vos factures. 

Depuis 2007, le marché de l’électricité et du gaz est ouvert à une trentaine de fournisseurs privés. Les particuliers peuvent choisir librement leur fournisseur. Ils paieront alors leur consommation et leur abonnement à Eni, Ilek, Enercoop, ou tout autre fournisseur français ou européen. Tout cela demande étude et simulation. Le site Fournisseur-energie.com préconise d’étudier vos factures récentes avant de choisir. Pour connaître le détail des tarifs de mise en service, cliquez ici.

Pour résumer, commencez à vous préoccuper de vos contrats d’électricité un mois avant de changer de logement. En prévenant à l’avance, vous évitez la surfacturation et vous pouvez analyser votre consommation pour choisir votre nouveau contrat en faisant des économies.

Article précédentComment réaliser la mise aux normes électriques ?
Article suivantComment poser un chauffe-eau thermodynamique ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici