L’isolation d’un comble perdu est l’un des processus les plus demandés et les plus utiles lors des travaux de rénovation énergétique à l’intérieur d’un habitat. Connue pour sa facilité d’utilisation et de réalisation, l’isolation reste une solution énergétique efficace et économique. Elle sert à réaliser des économies remarquables et à renforcer le confort thermique de votre construction. Dans cet article, vous allez découvrir les différentes manières à suivre pour une meilleure isolation thermique à partir des combles perdus. 

Quelles sont les techniques à utiliser pour l’isolation de vos combles perdus ?

Quels matériaux à appliquer pour réaliser le travail conçu ? 

Les différents moyens d’isolation des combles perdus 

Comme la rénovation électrique, la rénovation énergétique peut fortement contenir l’isolation des combles perdus. Généralement, il y a plusieurs solutions disponibles pour isoler vos combles perdus :

Il est possible d’effectuer le soufflage ou l’épandage, réaliser la pose d’isolant sous forme de rouleaux ou poser des panneaux rigides ou semi-rigides. 

Le soufflage 

Le soufflage est une technique qui s’utilise couramment pour isoler les combles perdus. 

La méthode du soufflage est la plus courante pour l’isolation des combles perdus. Elle se fait ainsi : il faut souffler l’isolant en vrac directement sur le plancher. Cette procédure demande le recours à une machine, une souffleuse ou une cardeuse qui effectue le broiement de l’isolant en guise de flocons puis le souffle au niveau de vos combles.   

Cette technique s’effectue, fréquemment, avec les matériaux suivants : la laine de verre et la la ouate de cellulose.  

Ce qui est avantageux dans cette méthode, c’est qu’elle sert à recouvrir le plancher de vos combles minutieusement et sans rater les moindres recoins. Elle est, aussi, la plus simple à appliquer, surtout, si le cas concerne un comble inaccessible. Dans ce cas, la présence d’une trappe est suffisante pour bien souffler l’isolant. 

L’épandage 

L’épandage est une méthode plus manuelle. Lors de l’accessibilité des combles, recourez à l’épandage d’isolant en flocons.  

Cette technique ressemble beaucoup au soufflage, mais ne demande pas de machine pour souffler l’isolant. La pose se fait manuellement et l’isolant employé doit être acheté en vrac.

Les isolants en rouleaux  

Le recours aux isolants en rouleaux est efficace et fiable pour l’élimination des ponts thermiques. 

En cas où vos combles perdus sont facilement accessibles, vous pouvez choisir la pose d’isolant souple et facile à dérouler. L’isolant se pose en deux couches superposées et croisées. Ce processus sert à renforcer l’épaisseur totale de l’isolant et donc d’augmenter la résistance thermique. L’effet est aussi avantageux dans la mesure où il contribue à supprimer les ponts thermiques puisque la double couche fait arrêter les problèmes de discontinuité de l’isolant. 

Avec cette technique, il est conseillé d’utiliser la laine minérale, la laine de verre ou la laine de roche. Elles sont les plus employées. Elles sont, également, les meilleurs représentatifs du meilleur rapport qualité-prix dans le marché.

Les panneaux rigides 

Le recours aux panneaux rigides reste la technique la plus confidentielle. Afin de réussir l’isolation de vos combles perdus, choisissez la pose de panneaux rigides ou semi-rigides. Dans ce cas, vous avez comme matériaux à utiliser : le polystyrène, le liège, le polyuréthane ou les laines minérales. 

De toutes les façons, vous pouvez, tout comme la réalisation d’un diagnostic électrique au niveau de votre installation électrique, effectuer un entretien régulier de votre produit mis en œuvre pour l’isolation de vos combles perdus. 

FAQ :

1 – Comment choisir le meilleur isolant pour le comble perdu ?

Le meilleur isolant pour vos combles perdus en termes de matériau est la laine de verre. C’est un matériau de référence puisqu’il garantit une parfaite isolation phonique et thermique. D’ailleurs, dans toute la France, 75% des combles sont bien isolés par la laine minérale.  

2 – Est-il possible d’isoler le comble perdu par soi-même ?

Certes, vous avez des astuces qui vous permettent d’isoler par vous-même votre comble perdu : l’isolation par rouleaux. Vous avez la possibilité de fixer des isolants semi-rigides comme la laine végétale ou celle minérale : il suffit, dans ce cas, de dérouler le rouleau de laine sur le plancher des combles.  

3 – Quel est l’isolant le plus performant à utiliser ?

Actuellement, les matériaux les plus isolants pour des combles perdus sont la ouate de cellulose et le liège. Connus pour leur aspect écologique, ils sont efficaces en termes d’isolation thermique et phonique. 

Article précédentComment recharger sa climatisation ?
Article suivantComment réaliser la mise aux normes électriques ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici